Conducteurs de transports scolaires : tout mettre en oeuvre pour éviter la pénurie

Comme partout en France, mais de façon moins aigüe que dans certaines régions, la pénurie de conducteurs d’autocars scolaires commence à se faire sentir en Occitanie.

Consciente que le transport des élèves est un maillon essentiel de la chaîne éducative, et représente un enjeu primordial pour l’accès à l’éducation des 170 000 élèves qu’elle transporte, de la maternelle au lycée, la Région Occitanie s’est très rapidement saisie du sujet. Elle a mobilisé, au sein d’un Grenelle de l’emploi Transport de voyageurs, tous les acteurs pour engager dès à présent toutes les actions envisageables, et préparer la rentrée de septembre dans les meilleures conditions.
 

Un état des lieux préalable et partagé

 
Lors de cette démarche, initiée par la Région au printemps 2021, il a été demandé aux fédérations de transporteurs de recenser, auprès des entreprises de transport de voyageurs en contrat avec la Région, le nombre de conducteurs manquants. Objectif : établir une photographie de la pénurie dans ce métier en Occitanie. Les résultats de cette enquête laissent apparaître, pour l’ensemble de la région Occitanie, un taux de conducteurs manquants de 9,3%, mais qui cache une vraie disparité selon les départements (de 3,8% dans le Lot à 18% dans l’Aude). Au final, ce sont 523 conducteurs qui devront être recrutés pour septembre 2022.
 
 

Des actions fortes et partenariales

Le groupe de travail ainsi constitué a validé et partagé un certain nombre d’actions à mettre rapidement en œuvre :

  • Coordination des acteurs de la filière et de tous les acteurs concernés (établissements d’enseignement…) au sein du Grenelle de l’emploi.
  • Lancement d’une campagne de communication « Devenez pilotes de lignes scolaires » visant à revaloriser l’image du métier et à partager l’information pour susciter des candidatures :
    • 150 visuels d’arrières d’autocars
    • Des affiches abribus
    • Des affiches à bord des cars
    • Des affiches au sein des Maisons de ma Région
    • Des communiqués de presse
    • Des posts sponsorisés sur les réseaux sociaux
  • Organisation de journées portes ouvertes début février (50 entreprises de transports de voyageurs participantes).
  • Création d’un n° vert et mobilisation des équipes de l’emploi et de la formation au sein des Maisons de Ma Région.
  • Financement des formations pour le permis B ou FIMO (Formation Initiale Minimum Obligatoire) pour certains publics (demandeurs d’emploi, personnes en reconversion).
  • Présence d’un espace recrutement et formation sur les métiers du transport de voyageurs sur les salons TAF organisés par la Région Occitanie et Pôle emploi.
  • Envoi de courriers et des outils de communication aux mairies, entreprises de transport, organismes de formation, Pôle emploi, pour relai auprès de leurs publics respectifs.
     
     

Toutes les informations sur le recrutement des conducteurs pour le réseau liO sur :

www.laregion.fr/rejoignez-lio

Les résultats


 
 

La suite…

Des pistes de réflexion engagées avec les acteurs de l’éducation et les transporteurs pour adapter les horaires des établissements afin de lisser les besoins en transports (échelonnement des horaires d’entrée et de sortie…)