Le Vélo au coeur des mobilités pour l’édition 2021 du Séminaire "Vélo en Occitanie"

Le jeudi 11 mars a eu lieu l’édition 2021 du séminaire "Le Vélo en Occitanie" organisé par la Région Occitanie, en partenariat avec le Cluster "Vélo Vallée" et le Club des Villes et territoires cyclables. Plus de 350 personnes ont pu participer à cet échange autour du Plan régional Vélo.

En Occitanie, le vélo n’est pas qu’un enjeu urbain. La Loi d’Orientation des Mobilités fait du vélo un sujet phare des mobilités pour tous les territoires qu’ils soient urbains ou ruraux.

L'édition 2021 du Séminaire "Vélo en Occitanie" s'est tenu exceptionnellement en visioconfénrence et dans les Maisons de Région
L’édition 2021 du Séminaire "Vélo en Occitanie" s’est tenu exceptionnellement en visioconfénrence et dans les Maisons de Région

Le vice-Président Délégué aux Mobilités et aux Infrastructures de transports a accueilli en visioconférence et sur les 18 Maisons de Région et Hôtels de Région, plus de 350 personnes comprenant des acteurs et décideurs d’Occitanie œuvrant sur la mobilité (élus et techniciens des collectivités territoriales, entreprises, associations ou collectifs d’usagers).

La Région se penche depuis plusieurs années sur l’articulation de l’usage du vélo avec des lignes structurantes routières et ferroviaires. Dans le cadre de son Plan Vélo, voté le 17 décembre 2020, la Région mène une politique complémentaire entre les différents modes de transport dont elle est cheffe de file.

En plus, de l’objectif prioritaire d’accompagner le développement d’infrastructures cyclables en site propre grâce à son Plan Vélo, la Région identifie 3 enjeux pour développer l’usage du vélo en Occitanie et luter contre l’auto-solisme.

1er enjeu : Emporter son vélo à bord des transports en commun

liO expérimente un nouveau système d’emport des vélos sur la ligne 760 entre Castres et Toulouse. Il s’agit pour la Région de « tester » en conditions réelles si la solution est efficace et si le besoin d’emport de vélo se fait ressentir par les usagers.
La ligne 760 sera équipée sur ses 7 véhicules du système d’accrochage de vélos. L’usager pourra suspendre seul son vélo en partie haute du véhicule. Un guide reçoit la roue avant et la roue arrière et un système de bras qui vient se prendre sur le cadre pour sécuriser l’accrochage pendant le trajet.

Bon à savoir

L’emport des vélos dans les autocars tend à se développer. Des services en sont dores et déjà équipés, c’est le cas de :

  • La ligne 954 qui circule entre Samatan et Lisle Jourdain
  • Les navettes estivales en Lozère qui équipent les véhicules 9 places pendant les vacances d’été

2ème enjeu : Stationner son vélo

Lorsque l’emport du vélo est difficile, le stationnement sécurité de son deux-roues est la meilleure alternative. La Région finance 200 box et arceaux à vélos dans les gares d’Occitanie et encourage les services complémentaires comme les locations de vélos en partenariat avec des acteurs locaux.
Ces installations sont expérimentées sur les aires de covoiturage et sur certains arrêts du réseau d’autocars liO.

3ème enjeu : Aider à l’achat d’un vélo

Pour parfaire la pratique du vélo et en faire un usage généralisé, les installations sont accompagnées d’aide à l’acquisition d’un nouveau vélo adaptées au profil et aux types d’usages du vélo.
Pour les trajets longues distances, il y a l’écochèque « achat d’un vélo à assistance électrique » jusqu’à 200€. Pour les pratiquants du vélo du quotidien, le « Bonus Forfait Mobilité Durable » aide jusqu’à 400€ pour l’achat d’un 2nd vélo.

Nouveautés

Deux nouvelles aides viennent compléter cette palette : l’aide de 100€ à l’achat d’un vélo pliant pour les abonnés annuels du Train liO mais aussi une aide spéciale pour les personnes à mobilité réduite souhaitant s’acheter un vélo adapter.

Ces nouvelles aides seront mises en place dans les prochaines semaines.

Télécharger la plaquette du Plan régional Vélo