Les fabuleux voyages

Prendre enfin le temps ! Plus qu’une philosophie, voilà une invitation au voyage. Le slow tourisme permet de savourer chaque instant, à son rythme naturel. La destination n’est plus un but quand le trajet se fait expérience.

Le slow tourisme est un état d’esprit. Sans hâte, on s’imprègne d’une région. Il s’agit de flâner selon son horloge biologique, de profiter du paysage, de tester les activités nature, telles que le vélo, la marche ou le kayak, de déguster les produits du terroir tout en prenant le temps d’échanger avec la population locale. Pas de visites bâclées au pas de course, place à la douceur, à la détente et au repos. À cheval, en train, en vélo, en roulotte ou en péniche, les adeptes favorisent les modes de transports doux et propres. Exit les modes de transports rapides et polluants. L’objectif n’est pas de partir au bout du monde mais de privilégier la proximité. Hors des sentiers battus, le slow tourisme fait la part belle aux zones rurales et aux parcs naturels. De nombreuses offres se mettent sur les rails et séduisent les citadins en quête de déconnexion. Une aubaine dont s’emparent les territoires qui bénéficient de retombées économiques tout en préservant l’environnement. Car le tourisme lent se veut plus écologique et durable. Il renoue avec des valeurs profondes et recentre le touriste sur ce qui l’entoure.

 
 

 
 

Frédéric Certain de l’agence de voyage Languedoc Nature :

« Le slow tourisme fait partie de notre offre de séjours depuis 2004. Mais, voilà deux ans que l’envie de nature et d’authenticité s’amplifie. Si les touristes sont attirés par les activités et la rencontre des territoires, ils privilégient les échanges qui s’opèrent le soir à l’étape avec les gens du pays. »
Frédéric.

Pascal apprécie les virées en train :

« Avec mes enfants, nous prenons souvent le train pour rendre visite à notre famille qui habite à Auch. Outre les tarifs qui sont très intéressants, le voyage est moins fatiguant et les paysages défilent. Pour mes deux filles, c’est toujours une aventure ! Elles peuvent dessiner et se dégourdir les jambes. »
Pascal.

Pour Lara, le train est devenu un réflexe :

« Pour les longues comme les courtes distances, j’utilise le train et embarque mon vélo avec moi. Grâce à l’offre Train liO à 1 €, j’ai pu profiter de belles vacances avec des amis. L’hiver, je prends le train pour me rendre dans les stations de ski, c’est très pratique. »
Lara.