Réunion exceptionnelle du GART Occitanie pour échanger sur les mesures face à la crise sanitaire

Le GART Occitanie s’est réuni mercredi 13 mai, en visioconférence à la demande de Jean-Luc Gibelin, Vice-président de la Région Occitanie.


Les membres du GART Occitanie ont répondu présents. 47 personnes ont participé aux échanges sur les mesures de transport prises par chaque collectivité pendant et après le confinement.

Préparer l’après crise dans les transports en commun

La crise du COVID inquiète les autorités organisatrices des mobilités (AOM). Les collectivités font le constat d’un risque de recours massif à la voiture individuelle au détriment du transport en commun. Fort de ce constat, la volonté du GART Occitanie est de rassurer les usagers dans l’utilisation des transports en commun.
Des actions commerciales et des actions de communication sont en cours de réflexion pour proposer un service efficace.

Poursuivre les travaux autour de la LOM

Cette assemblée particulière était également l’occasion de poursuivre les travaux entamés avant la crise sanitaire notamment en mettant à l’ordre du jour l’élargissement possible du nombre d’AOM dans le cadre de la LOM et les impacts en termes de gouvernance et d’organisation.

Le GART Occitanie souligne que le souci premier est l’usager. L’accent est mis sur une tarification compréhensible et une desserte fluide. Le décalage du calendrier électoral municipal, et de fait de la composition des nouveaux EPCI, va permettre d’intensifier les échanges et d’évoquer ces sujets avec les nouveaux exécutifs.