liO un amour de jeunesse

C’est très tôt que se prennent les (bonnes) habitudes de mobilités. La Région Occitanie l’a bien compris, et c’est pour cela que, depuis deux ans, et dans le cadre d’une stratégie progressive, elle a fait le choix de faire préférer le train à la voiture aux jeunes de son territoire.

Après avoir testé des week-ends à 1€ pour les jeunes à l’été depuis 2020, la Région Occitanie a rapidement supprimé la carte LibertiO’Jeunes dont l’acte d’achat représentait un frein à l’usage, tout en permettant à tout jeune de moins de 26 ans d’avoir automatiquement 50% de réduction.
Le succès a immédiatement été au rendez-vous, répondant ainsi à une recherche d’économies mais également à une préoccupation très forte des jeunes concernant la réduction de leur empreinte carbone.

+=0, la cerise sur le gâteau

© Emmanuel Grimault - SNCF | Une augmentation de 211% de la fréquentation des liO trains chez les jeunes entre 2019 et 2022

De fait, pour accentuer la dynamique, la Région Occitanie a lancé en septembre 2021, avec SNCF et son partenaire Fairtiq, un dispositif de gratuité à l’usage, à travers un compte mobilité intégré dans une application, qui offre la gratuité aux usagers les plus fréquents et réguliers.

Aujourd’hui, ce sont déjà plus de 50 000 jeunes de 18 à 26 ans qui sont inscrits dans le dispositif +=0 pour plus d’un million de trajets effectués. Mais au-delà de ces chiffres, ce qui est remarquable et qui distingue la Région Occitanie des autres territoires de France, c’est qu’en deux ans la fréquentation des trains régionaux liO par les jeunes a augmenté de 211% !

Bon à savoir

Top 3 des trajets effectués

  1. Montauban - Toulouse
  2. Nîmes - Montpellier
  3. Lunel - Montpellier